INRES@ Uniroma3

An open seminar on Gender-Based Violence and Anthropology will be held on the 26 Novembre at the University of Roma Tre, in Italy. Giovanna Cavatorta will present via-skype from Dakar a paper titled “Studiare le risposte alla violenza domestica in Senegal”. Everyone is welcomed!

Normes, silences, pouvoirs. INRES @ Centre Norbert Elias

INRES vous invite le 4 octobre 2019, au Centre Norbert Elias de Marseille, pour la journée d’étude: Normes, silences, pouvoirs. Approches anthropologiques des “violences basées sur le genre”

Cette rencontre propose l’élaboration d’une analyse anthropologique des enjeux sociaux qui sous-tendent les processus à la fois de définition et de réponse aux « violences fondées sur le genre ». Des anthropologues qui travaillent sur des terrains divers (Italie, Brésil, Sénégal), et à échelles ethnographiques différentes (conventions internationales, tribunal, milieu du travail domestique syndicalisé), présenteront leurs regards interprétatifs sur les multiples rapports de pouvoir qui structurent non seulement la production et l’application des lois sur ces types de violence, mais aussi l’individuation, la dénonciation et mise sous silence de ces violences dans l’espace social. Une problématisation des dynamiques de victimisation, dépolitisation, racialisation et ethnicisation qui sont propres aux dispositifs sociaux et institutionnels de prise en charge et qui rendent (in)visibles les expériences des femmes sera particulièrement développée. Elle s’accompagnera d’une réflexion théorique qui questionne les conceptualisations du genre et de la citoyenneté qui sont sous-jacentes à la genderisation des droits.

14.00 – 15.30

Introduction  

Giovanna Cavatorta (CNRS – CNE)

 Etudier la genderisation de la violence domestique au Sénégal  

Michela Fusaschi (Université de Roma Tre)  

Quel « genre » de convictions dans les conventions ? Pour une anthropologie critique des droits humains de femmes comme économies morales  

 

15.30 – 15.45

Pause  

 

15.45 – 17.00

Alessandra Gribaldo (Université de Roma Tre)

The burden of evidence: Speaking the experience of intimate partner violence in Italy  

Valeria Ribeiro Corossacz (Université de Modena et Reggio Emilia)

Nommer la violence. Silences et dénonciation autour de l’harcèlement sexuel envers les travailleuses domestiques au Brésil  

 

17.00 – 17.30 Discussion générale

Animée par

Dorothée Dussy (CNRS – CNE) et Sandrine Musso (AMU – CNE)

Participation libre sur inscription avant le 2 octobre 2019 via ce formulaire 

INRES @ Genre&Sexualité2019

On the 17th July 2019, INRES first outputs will be shared and discussed with several African and European scholars in Libreville, Gabon. Giovanna Cavatorta will present her speech titled «Silences, dénonciations et économies morales. Repenser la violence domestique au Sénégal» at the Conference “Genre & Sexualité” organised by the Toulouse III University and the University Franco-Gabonaise Saint-Exupéry

INRES @ ECAS 2019

We are pleased to invite you to the next ECAS Conference.

A panel on “Continuities and contestations in responding to gender-based violence: laws, practices, definitions” will be convened by Giovanna Cavatorta on the 12 June 2019 in Edinburgh at 50 George Square, G.06 room. 

Here more information about it!

 

Panel @ ECAS 2019 – Call for abstracts

I’m pleased to annonce that it’s now open the call for papers for the panel “Continuities and contestations in responding to gender-based violence: laws, practices, definitions“, which will be held at the next European Conference on African Studies in Edinburgh, 12-14 Jun 2019. Please see below the call. You can submit a paper by 21 January 2019 following this link. Looking forward to reading you!

Short abstract
This panel wants to discuss the diachronic and contested development of juridical responses to gender-based violence in African countries and invites fieldworkers to reflect on how, in this particular domain, law constitutes a semi-autonomous social field.

Long abstract
A persisting issue in Africa is that the defence of gendered minorities as a social and political stake principally emerged as the result of colonial policies and, then, development and humanitarian ones. The very definitions of what it has being locally considered gendered justice reflect these ongoing histories of power and governamentalities. Continue reading

Responses to gender-based violence in Senegal

Ce carnet de recherche rend compte des avancées du projet “INRES. Inquiring gaps, discrepancies and contradictions in response to domestic gender-based violence. Gender relationships, practical norms and public services in Senegal”. Le projet est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, et coordonné par Giovanna Cavatorta, titulaire d’une bourse Marie Curie et anthropologue rattachée au Centre Norbert Elias, sous la direction de M. le professeur Jean-Pierre Olivier de Sardan.
INRES part du constat que dans les arènes locales d’implémentation des politiques, programmes et services qui visent la violence liée au genre, différents décalages, contradictions, voire conflits, émergent.
Avec une approche qui combine un ensemble de questionnements anthropologiques, -liées aux champs du développement et des politiques publiques, de la loi, du genre et de la parenté-, la recherche se focalise au Sénégal pour saisir les dynamiques socioculturelles sur lesquelles reposent ces écarts.
L’ethnographie aspire donc à étudier
– les représentations situées de la violence liée au genre et des injustices commises par les hommes envers les femmes qui circulent sur le terrain parmi différents acteurs sociaux (officiels, avocats, personnels des ONGs, femmes et, plus généralement, citoyen-ne-s),
– comment les procédures et les protocoles sont appliqués dans ce domaine, en considérant les normes pratiques qui sont déployées, par rapport aux réglementations officielles,
– à quelles ressources sociales a-t-on recours pour résoudre les conflits genrés au sein des ménages dans les situations où l’on refuse ou l’on n’a pas accès aux services institutionnels.