Responses to gender-based violence in Senegal

Ce carnet de recherche rend compte des avancées du projet “INRES. Inquiring gaps, discrepancies and contradictions in response to domestic gender-based violence. Gender relationships, practical norms and public services in Senegal”. Le projet est financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Horizon 2020, et coordonné par Giovanna Cavatorta, titulaire d’une bourse Marie Curie et anthropologue rattachée au Centre Norbert Elias, sous la direction de M. le professeur Jean-Pierre Olivier de Sardan.
INRES part du constat que dans les arènes locales d’implémentation des politiques, programmes et services qui visent la violence liée au genre, différents décalages, contradictions, voire conflits, émergent.
Avec une approche qui combine un ensemble de questionnements anthropologiques, -liées aux champs du développement et des politiques publiques, de la loi, du genre et de la parenté-, la recherche se focalise au Sénégal pour saisir les dynamiques socioculturelles sur lesquelles reposent ces écarts.
L’ethnographie aspire donc à étudier
– les représentations situées de la violence liée au genre et des injustices commises par les hommes envers les femmes qui circulent sur le terrain parmi différents acteurs sociaux (officiels, avocats, personnels des ONGs, femmes et, plus généralement, citoyen-ne-s),
– comment les procédures et les protocoles sont appliqués dans ce domaine, en considérant les normes pratiques qui sont déployées, par rapport aux réglementations officielles,
– à quelles ressources sociales a-t-on recours pour résoudre les conflits genrés au sein des ménages dans les situations où l’on refuse ou l’on n’a pas accès aux services institutionnels.



Cite this blog post
Giovanna Cavatorta (2018, November 15). Responses to gender-based violence in Senegal. Responses to gender-based violence in Senegal. Retrieved May 23, 2024, from https://doi.org/10.58079/qd2i

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.